Mignot Jean-François

Mignot Jean-François

La rupture d'union dans la France contemporaine : vers une explication unifiée
La "rupture d'union" est la dissolution d'une union conjugale ayant donné lieu à une co-résidence ; il peut s'agir aussi bien de la rupture d'une union "libre" – d'une séparation – que de la rupture d'une union mariée – d'une séparation éventuellement conclue par un divorce.
Les disciplines qui ont étudié la rupture d'union – démographie, sociologie, psychologie, ou droit – ont abordé ce phénomène sous trois aspects distincts :
les causes de la rupture d'union ;
le déroulement du processus de séparation ou de la procédure de divorce ;
les conséquences de la rupture d'union sur les conjoints ou leurs enfants.
Ce mémoire aborde la rupture d'union dans la première de ces trois dimensions : les causes de la rupture. Plus précisément, ce mémoire cherche à décrire et à expliquer des variations de probabilité de rupture d'union dans la France contemporaine.

Jean-François Mignot est sociologue. Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, il a soutenu en 2009 sa thèse sur le mariage et le divorce dans la France contemporaine.

Publié dans Sociologie