Chapouthier Georges

Chapouthier Georges

De la biologie à l'intégration fonctionnelle
"Complexité en mosaïque"

Entretien avec Yveline Ciazynski

Yveline Ciazynski – En tant que philosophe et biologiste, vous travaillez sur le modèle de la mosaïque . Ma première réaction, par rapport à une extension à d'autres disciplines, a été une invention originale, bien que peu reconnue en France, d'un physicien ayant travaillé avec Joliot-Curie, avant d'élaborer une méthode de ré/apprentissage fonctionnelle après des accidents neurologiques. Je veux parler de l'Intégration Fonctionnelle ® de Mosché Feldenkrais (...)

Georges Chapouthier – Oui. Cette remarquable thèse de Feldenkrais est parfaitement compatible avec la complexité en mosaïque telle que je l'ai proposée. Puisque « The bones have their own wisdom » ("Les os ont leur propre sagesse"), ils constituent bien une relative autonomie des parties en rapport à l'intégration d'ensemble. Quant à mon modèle philosophique qui est avant tout descriptif, il propose que, dans l'intégration d'entités juxtaposées, la construction du tout laisse une place à l'autonomie des parties. En ce sens, le modèle de Feldenkrais me semble y être parfaitement compatible (...)

Georges Chapouthier est un ancien élève de l'École normale supérieure (Sciences, 1964). Il est, aujourd'hui, directeur de recherche au CNRS. Il a une double formation de biologiste et de philosophe. Ses spécialités sont, en biologie, la pharmacologie de la mémoire et de l'anxiété et, en philosophie, les rapports de l'humanité et de l'animalité.
Il a toujours joint les recherches de laboratoire et la réflexion philosophique et sociale sur les enseignements susceptibles d'être tirés de ces recherches. Georges Chapoutier s'est fait notamment connaître pour ses travaux sur le vivant et sa complexité à partir de sa théorie de la mosaïque. Il a écrit de nombreux articles et livres sur le sujet.

Publié dans Biologie