Caelen Jean

Caelen Jean

Séparation et dialogue
Presque implicitement, dès qu'on évoque la communication entre personnes humaines (disposant de la parole), on pense à la communication verbale ; celle-ci sous-tend une communication de type langagier.
La communication verbale est une forme d'interaction qui engage : on achète, on promet, on passe un contrat, etc. Pourtant il y a de nombreuses autres formes d'interaction entre l'homme et son environnement : l'humain ne semble marquer une préférence pour le langage que lorsqu'il communique avec son semblable (parfois aussi avec certains animaux domestiques).
Par la langue il construit des ordres, transmet des informations, formule des raisonnements, coordonne ses actions et rythme ses efforts (chants de marin par exemple). Il dispose par ailleurs de plusieurs modalités sensorielles qu'il utilise de manière redondante ou complémentaire avec la parole. La multimodalité, naturelle chez l'homme, semble donc être au service d'un langage plutôt que du langage. Ce “langage” est un ensemble de moyens mis au service de l'action.

Jean Caelen est docteur-ingénieur (Intelligence artificielle et reconnaissance des formes).
Docteur ès sciences en informatique, directeur de Recherches au CNRS et du laboratoire CLIPS/IMAG, ses centres d'intérêt scientifique sont : dialogue et pragmatique, dialogue homme-machine, interaction homme-machine et objets intelligents, conception participative de systèmes interactifs.

Publié dans Informatique